Formation Comptable

formation comptableLes métiers de la comptabilité ne sont, a priori, pas les plus populaires lorsque l’on se demande quels métiers font rêver. Cependant, cette profession est beaucoup représentée dans le paysage français. En effet, en France, plus de 150 000 personnes travaillent dans la comptabilité.

Un autre chiffre peut prouver la bonne santé de la profession de comptable ou d’expert-comptable : ces professions génèrent plus de 11 milliards de chiffre d’affaires. Plus de 2 millions d’entreprises font appel à des comptables pour s’occuper de leurs fiscalités ou de leurs comptes d’entreprises.

Dans le domaine de la comptabilité, on définit trois grandes catégories de métier, ayant chacun des responsabilités plus ou moins différentes. On peut ainsi retrouver des comptables, des chefs-comptables ou encore des experts-comptables. Les disparités salariales entre ces différents grades sont importantes, mais sont indexées avec le niveau de responsabilité du poste occupé : plus vous avez de responsabilité, plus vous êtes payés.

Des formations multiples

Les formations diffèrent également en fonction du poste auquel vous aspirez. En effet, pour devenir comptable, une formation de niveau bac+3 est nécessaire. Dans le cas d’un expert-comptable, les études sont beaucoup plus conséquentes : il faudra alors atteindre le niveau bac+8 pour pouvoir prétendre à ce métier. Plus de 75 instituts universitaires de technologie proposent des DUT ou des DEUST gestion des entreprises et des administrations pour devenir comptable.

Pour devenir expert-comptable, vous devez suivre pas moins de trois formations consécutives. Vous devrez alors obtenir le DCG, le diplôme de comptabilité et de gestion, qui correspond à un niveau bac+3. Vous enchaînez ensuite avec le DSCG, à savoir le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, qui fait de vous un étudiant de niveau bac+5, soit le niveau pouvant vous faire accéder à un poste de chef-comptable. La dernière formation que vous devez valider est le DEC, le diplôme d’expertise comptable.

En règle générale, un jeune expert-comptable commence à travailler en suivant différentes missions d’intérims dans le but d’étoffer son CV. En effet, ce dernier est primordial pour trouver un bon employeur. Une fois un fort capital d’expérience engrangée et des bonnes relations créées avec des clients, de nombreux experts-comptables décident de devenir libéraux : en France, on estime que 90 % des experts-comptables a le statut de libéral.



Related Post